Backstage

Le site de conversation, de coaching
et d'information sur le recrutement

Laurent
Laurent

Laurent

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour,
Il y a deux missions principales pour un actuaire prévoyance :
Une mission « pricing » : l’actuaire est responsable de la fabrication d’un nouveau produit de prévoyance (vie, maladie, santé, individuel ou collectif). Pour cela il travaille avec le marketing et les commerciaux sur le contenu du produit (garanties, limites, exclusions). Il réalise des études statistiques pour le pricing produit (taux d’entrée, loi de maintien, loi de dispersion, valeurs extrêmes) et construit le business plan pour établir la rentabilité produit. Il travaille aussi avec le juridique pour l’écriture des Notices produit et met en place une couverture réassurance en cas de besoin. L’actuaire est central dans le processus nouveau produit !
Une mission « suivi des risques » : l’actuaire réalise le suivi de la rentabilité des produits via la réalisation des comptes (calcul des provisions, quantile de suffisance des provisions, étude de volatilité des sinistres), des études de rebouclage des bases techniques (taux de survenance « ex post » vs taux utilisé « ex ante » pour le tarif). Il intervient aussi pour la réalisation des budgets, le calcul de la valeur des portefeuilles (embedded value). Une nouvelle grande mission des actuaires « risque » est leur implication dans le projet solvabilité II et le calcul du SCR : création des modèles de projection, calcul des SCR, tests de sensibilité, analyses de mouvement etc...L’actuaire est l’ingénieur des risques, sa place a fortement grandi depuis le lancement des directives solva II.
C’est donc une carrière riche qui attend les futurs actuaires prévoyance ! Généralement un actuaire prévoyance peut effectuer ces deux types de postes (qui souvent sont disjoints) en 5 ans, avant de passer à un poste de management, ou de passer actuaire épargne ou actuaire ALM (gestion actif-passif).

Réponses

Laurent
Laurent

Laurent

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour,
Il y a deux missions principales pour un actuaire prévoyance :
Une mission « pricing » : l’actuaire est responsable de la fabrication d’un nouveau produit de prévoyance (vie, maladie, santé, individuel ou collectif). Pour cela il travaille avec le marketing et les commerciaux sur le contenu du produit (garanties, limites, exclusions). Il réalise des études statistiques pour le pricing produit (taux d’entrée, loi de maintien, loi de dispersion, valeurs extrêmes) et construit le business plan pour établir la rentabilité produit. Il travaille aussi avec le juridique pour l’écriture des Notices produit et met en place une couverture réassurance en cas de besoin. L’actuaire est central dans le processus nouveau produit !
Une mission « suivi des risques » : l’actuaire réalise le suivi de la rentabilité des produits via la réalisation des comptes (calcul des provisions, quantile de suffisance des provisions, étude de volatilité des sinistres), des études de rebouclage des bases techniques (taux de survenance « ex post » vs taux utilisé « ex ante » pour le tarif). Il intervient aussi pour la réalisation des budgets, le calcul de la valeur des portefeuilles (embedded value). Une nouvelle grande mission des actuaires « risque » est leur implication dans le projet solvabilité II et le calcul du SCR : création des modèles de projection, calcul des SCR, tests de sensibilité, analyses de mouvement etc...L’actuaire est l’ingénieur des risques, sa place a fortement grandi depuis le lancement des directives solva II.
C’est donc une carrière riche qui attend les futurs actuaires prévoyance ! Généralement un actuaire prévoyance peut effectuer ces deux types de postes (qui souvent sont disjoints) en 5 ans, avant de passer à un poste de management, ou de passer actuaire épargne ou actuaire ALM (gestion actif-passif).