Backstage

Le site de conversation, de coaching
et d'information sur le recrutement

Bonjour Fanny,
Les actuaires de BNP Paribas Cardif ont 2 missions principales :
1) Tarifer les nouveaux produits d’assurance, dans le cadre du risk appetite (rentabilité vs risk) de la compagnie. Ce peut être des produits de prévoyance, santé, auto, habitation, épargne, retraite. Notre palette de produits est très large. Ceci requiert des compétences statistiques, analyse du risque. L’actuaire participe a des appel d’offres (pour des partenaires mondiaux) et a des projets de fusions-acquisitions.
2) Effectuer le suivi des produits, via 3 tâches : provisionnement des risques, suivi des indicateurs de sinistralité (S/P par exemple), calcul de valeur (MCEV) et risk (SCR : Solvency II Required Capital).
La mise en place de solvency II occupe une part importante de nos tâches en ce moment, mais la partie pricing est toujours très importante, dans un souci de diversification.
L’actuaire n’est pas seulement un matheux / statisticien : il doit aussi avoir des compétences juridiques (pour valider les contrats !), informatiques (pour manipuler nos outils complexes), humaines (nos métiers demandent beaucoup de travail en équipe et de management).
Au quotidien, nous utilisons XL, word, PPT, SAS, VBA, Essbase, Prophet (plateforme de projection de cash flows pour calculer le SCR, faire des business plans etc…)
J’espère avoir répondu a vos attentes
cdlt

Réponses

Bonjour Fanny,
Les actuaires de BNP Paribas Cardif ont 2 missions principales :
1) Tarifer les nouveaux produits d’assurance, dans le cadre du risk appetite (rentabilité vs risk) de la compagnie. Ce peut être des produits de prévoyance, santé, auto, habitation, épargne, retraite. Notre palette de produits est très large. Ceci requiert des compétences statistiques, analyse du risque. L’actuaire participe a des appel d’offres (pour des partenaires mondiaux) et a des projets de fusions-acquisitions.
2) Effectuer le suivi des produits, via 3 tâches : provisionnement des risques, suivi des indicateurs de sinistralité (S/P par exemple), calcul de valeur (MCEV) et risk (SCR : Solvency II Required Capital).
La mise en place de solvency II occupe une part importante de nos tâches en ce moment, mais la partie pricing est toujours très importante, dans un souci de diversification.
L’actuaire n’est pas seulement un matheux / statisticien : il doit aussi avoir des compétences juridiques (pour valider les contrats !), informatiques (pour manipuler nos outils complexes), humaines (nos métiers demandent beaucoup de travail en équipe et de management).
Au quotidien, nous utilisons XL, word, PPT, SAS, VBA, Essbase, Prophet (plateforme de projection de cash flows pour calculer le SCR, faire des business plans etc…)
J’espère avoir répondu a vos attentes
cdlt