Backstage

Le site de conversation, de coaching
et d'information sur le recrutement

La formation CAP J (Chargé d’Affaires Professionnels en alternance) est une formation en alternance qui permet à des personnes n’ayant aucunes connaissances bancaires d’être formé pour exercer le métier de Chargé d’Affaires Professionnel (CAP) au terme de la formation.

En quoi consiste le métier de CAP :
Le CAP est un conseiller bancaire qui a en charge un portefeuille de client dit « professionnels ». On entend par ce terme le conseil et l’accompagnement d’une clientèle de commerçants, artisans et professions libérales.
Le domaine d’intervention du CAP s’étend aussi bien à la sphère professionnelle que personnelle de son client. De ce fait, le quotidien du CAP est varié car il intervient sur une population dont les besoins sont hétérogènes (financement d’un fournil pour le boulanger ou d’un siège spécifique pour le dentiste, pour le financement de l’appartement familial de l’avocat et pour le placement financier de la famille du marchand de vêtements, par exemple). Il doit maîtriser les risques liés à son activité tout en répondant aux attentes de ses clients.

Questions sur la formation :
La formation CAPJ, proposée par BNPP se fait en partenariat avec le CFPB de Paris au cours d’une alternance d’un an. Les candidats rejoignent une agence située en Ile de France.
Pour rejoindre la formation, le candidat doit être titulaire d’un Master 1 "atypique" pour le secteur bancaire (chimie, lettres, sports, …) et ne pas avoir d’expérience commerciale supérieure à 6 mois. Bien évidemment, il devra valider le processus de recrutement du groupe (entretien téléphonique et physique).

En ce qui concerne la rémunération durant la formation, celle ci est fondée sur les mêmes principes légaux que les contrats professionnels et ou d’apprentissage, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un pourcentage, déterminé par l’âge du candidat, du salaire brut annuel que toucherait ce même candidat s'il était embauché en CDI.

Votre choix d’orientation :
Si votre souhait est d’intégrer le secteur bancaire, au regard de votre parcours acédémique actuel, il semble qu’une licence professionnelle CGC soit la plus indiquée. Toutefois, pour occuper un poste de Conseiller Particulier ou Conseiller Professionnel, il est nécessaire d'avoir validé un Master 1, à minima.

Guillaume et Christophe

Réponses

La formation CAP J (Chargé d’Affaires Professionnels en alternance) est une formation en alternance qui permet à des personnes n’ayant aucunes connaissances bancaires d’être formé pour exercer le métier de Chargé d’Affaires Professionnel (CAP) au terme de la formation.

En quoi consiste le métier de CAP :
Le CAP est un conseiller bancaire qui a en charge un portefeuille de client dit « professionnels ». On entend par ce terme le conseil et l’accompagnement d’une clientèle de commerçants, artisans et professions libérales.
Le domaine d’intervention du CAP s’étend aussi bien à la sphère professionnelle que personnelle de son client. De ce fait, le quotidien du CAP est varié car il intervient sur une population dont les besoins sont hétérogènes (financement d’un fournil pour le boulanger ou d’un siège spécifique pour le dentiste, pour le financement de l’appartement familial de l’avocat et pour le placement financier de la famille du marchand de vêtements, par exemple). Il doit maîtriser les risques liés à son activité tout en répondant aux attentes de ses clients.

Questions sur la formation :
La formation CAPJ, proposée par BNPP se fait en partenariat avec le CFPB de Paris au cours d’une alternance d’un an. Les candidats rejoignent une agence située en Ile de France.
Pour rejoindre la formation, le candidat doit être titulaire d’un Master 1 "atypique" pour le secteur bancaire (chimie, lettres, sports, …) et ne pas avoir d’expérience commerciale supérieure à 6 mois. Bien évidemment, il devra valider le processus de recrutement du groupe (entretien téléphonique et physique).

En ce qui concerne la rémunération durant la formation, celle ci est fondée sur les mêmes principes légaux que les contrats professionnels et ou d’apprentissage, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un pourcentage, déterminé par l’âge du candidat, du salaire brut annuel que toucherait ce même candidat s'il était embauché en CDI.

Votre choix d’orientation :
Si votre souhait est d’intégrer le secteur bancaire, au regard de votre parcours acédémique actuel, il semble qu’une licence professionnelle CGC soit la plus indiquée. Toutefois, pour occuper un poste de Conseiller Particulier ou Conseiller Professionnel, il est nécessaire d'avoir validé un Master 1, à minima.

Guillaume et Christophe