Backstage

Le site de conversation, de coaching
et d'information sur le recrutement

José
José

José

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Stephanie,

C’est possible, en effet, d’exercer le métier de gestionnaire de patrimoine à l’étranger.

Le lieu où tu as eu ton diplôme n’est pas aussi important que ton profil et ton talent. Dans mon cas, quand j’e suis entré dans le Groupe BNP Paribas, mes diplômes étaient espagnols.

Ensuite tu pointes un sujet très important, le conseiller doit connaître la culture de ses clients et leur apporter de la valeur ajoutée.

Ma valeur ajoutée en tant qu’étranger à Paris est que j’ai pu m’occuper des clients non-résidents en France, donc, qui vont devoir faire face pour leurs affaires dans le territoire français à la culture, l’administration, les lois,…françaises.
Ma propre expérience m’a aidé à leur expliquer les différences entre les systèmes bancaires de 2 pays.
Dans une agence avec des clients français j’aurais eu moins de valeur ajoutée pour les clients que n’importe quel collègue français.

Tout cela pour te dire qu’il y a des opportunités. Mais…

A quel pays veux-tu aller ? Pour quel motif ? Comment ce passage va t’aider dans ton projet professionnel ? Cherches-tu une expatriation ou un contrat local ? Quelle pourrait être ta valeur ajoutée face à un autre candidat local ?

Voilà les premières questions qui doivent être répondues pour nous aider à t’accompagner dans ta démarche.

J'espère avoir pu t'aider dans ta reflexion . Nous sommes à ta disposition pour continuer à traiter ton cas. N'hesites pas à continuer à poser des questions.

Cordialement,

(And sorry for my spanish french).

Réponses

José
José

José

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Stephanie,

C’est possible, en effet, d’exercer le métier de gestionnaire de patrimoine à l’étranger.

Le lieu où tu as eu ton diplôme n’est pas aussi important que ton profil et ton talent. Dans mon cas, quand j’e suis entré dans le Groupe BNP Paribas, mes diplômes étaient espagnols.

Ensuite tu pointes un sujet très important, le conseiller doit connaître la culture de ses clients et leur apporter de la valeur ajoutée.

Ma valeur ajoutée en tant qu’étranger à Paris est que j’ai pu m’occuper des clients non-résidents en France, donc, qui vont devoir faire face pour leurs affaires dans le territoire français à la culture, l’administration, les lois,…françaises.
Ma propre expérience m’a aidé à leur expliquer les différences entre les systèmes bancaires de 2 pays.
Dans une agence avec des clients français j’aurais eu moins de valeur ajoutée pour les clients que n’importe quel collègue français.

Tout cela pour te dire qu’il y a des opportunités. Mais…

A quel pays veux-tu aller ? Pour quel motif ? Comment ce passage va t’aider dans ton projet professionnel ? Cherches-tu une expatriation ou un contrat local ? Quelle pourrait être ta valeur ajoutée face à un autre candidat local ?

Voilà les premières questions qui doivent être répondues pour nous aider à t’accompagner dans ta démarche.

J'espère avoir pu t'aider dans ta reflexion . Nous sommes à ta disposition pour continuer à traiter ton cas. N'hesites pas à continuer à poser des questions.

Cordialement,

(And sorry for my spanish french).