Backstage

Le site de conversation, de coaching
et d'information sur le recrutement

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
0
Score
0

Bonjour,

Plusieurs éléments de réponse : concernant la formation, il y a en effet correspondance entre le métier visé et les masters dont vous parlez. Cela dit, je vous recommande fortement celui de l'EDHEC et de l'ESCP, ayant constaté récemment sur notre échantillon de recrues une plus grande adéquation entre le contenu des cours dispensés et les compétences demandées en salle des marchés (ex : VBA). Ce qui ne signifie en rien que ceux des autres écoles ne sont pas recevables.
Concernant la viabilité de votre projet : celui-ci dépend plus de l'état du marché du travail (nombre de postes ouverts en tant que Sales notamment en France) que d'autres facteurs. D'autre part, un élément qui ne peut pas être mis de côté est l'antériorité de votre parcours : quelle est votre formation initiale? quelles ont été vos expériences professionelles précédentes? Sur un profil expérimenté comme le vôtre, l'analyse de votre CV ne pourra pas faire l'économie de ces éléments. Aussi me semble-t-il indispensable de travailler la logique de votre parcours et du discours qui le porte. C'est à cette condition que votre projet paraîtra viable ou non.
Le dernier élément est plus une question : êtes-vous également prêt à accepter le parcours d'un junior sur ce type de métiers, je pense notamment en terme d'expériences (stages), de responsabilités, de rémunération, etc? Savez-vous comment vous positionner en tant que travailleur expérimenté sur un segment d'activité où votre expertise est à construire (ex : vis-à-vis des clients?) Etes-vous suffisamment motivé pour vous positionner en concurrence de juniors, sur un environnement très exigeant, etc etc? Si vous répondez à ces questions par l'affirmative, vous pouvez sans doute conclure que votre projet est viable.

Bonne continuation

Réponses

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
0
Score
0

Bonjour,

Plusieurs éléments de réponse : concernant la formation, il y a en effet correspondance entre le métier visé et les masters dont vous parlez. Cela dit, je vous recommande fortement celui de l'EDHEC et de l'ESCP, ayant constaté récemment sur notre échantillon de recrues une plus grande adéquation entre le contenu des cours dispensés et les compétences demandées en salle des marchés (ex : VBA). Ce qui ne signifie en rien que ceux des autres écoles ne sont pas recevables.
Concernant la viabilité de votre projet : celui-ci dépend plus de l'état du marché du travail (nombre de postes ouverts en tant que Sales notamment en France) que d'autres facteurs. D'autre part, un élément qui ne peut pas être mis de côté est l'antériorité de votre parcours : quelle est votre formation initiale? quelles ont été vos expériences professionelles précédentes? Sur un profil expérimenté comme le vôtre, l'analyse de votre CV ne pourra pas faire l'économie de ces éléments. Aussi me semble-t-il indispensable de travailler la logique de votre parcours et du discours qui le porte. C'est à cette condition que votre projet paraîtra viable ou non.
Le dernier élément est plus une question : êtes-vous également prêt à accepter le parcours d'un junior sur ce type de métiers, je pense notamment en terme d'expériences (stages), de responsabilités, de rémunération, etc? Savez-vous comment vous positionner en tant que travailleur expérimenté sur un segment d'activité où votre expertise est à construire (ex : vis-à-vis des clients?) Etes-vous suffisamment motivé pour vous positionner en concurrence de juniors, sur un environnement très exigeant, etc etc? Si vous répondez à ces questions par l'affirmative, vous pouvez sans doute conclure que votre projet est viable.

Bonne continuation

CYRIL C.
CYRIL C.

CYRIL C.

Niveau
0
Score
0

Bonjour,
Je vous remercie de votre réponse rapide et claire.

Pour mon cursus antérieur: j'étais technicien dans l'industrie chimique. J'avais repris une licence d'économie gestion en cours du soir afin de changer pour la finance car à la base la finance et l'économie sont une passion pour moi et ma reconversion est le fruit d'une passion plutôt que d'une réelle nécessité. Donc les aléas et les challenges que représentent le parcours de "junior" ne sont pas un frein pour moi. La mobilité à l'international non plus, ma seule question est mon âge et le facteur limitant qu'il pourrait représenter vis à vis des recruteurs et leur soucis de m'intégrer dans une équipe potentiellement plus jeune que moi. Dernier point sur la reconnaissance d'un MsC en finance: est il moins valorisé qu'un parcours type "grande école" et sa valeur dans vos filliales à l'étranger.
Merci

CYRIL C.
CYRIL C.

CYRIL C.

Niveau
0
Score
0

Merci pour votre réponse claire et rapide.
Initialement j'étais technicien dans l'industrie chimique et j'ai repris une licence d'économie gestion en cours du soir, ma reconversion est un choix pas une nécessité donc je la fait vraiment par passion et de ce fait toutes les contraintes que vous avez évoquées n'ont pas d'impact sur mon projet et ma motivation.
Pour les formations j'ai également la possibilité de faire un Master Spécialisé en Finance toujours dans une école de type ESSEC, ESCP, EML, EDHEC ce serait un peu plus rapide comme cursus mais je me demande comment ces masters spécialisés sont valorisés et si ils ouvrent sur les même opportunités professionnelles qu'un cursus classique grande école de commerce.
Merci